Call Us Now: (240) 429 2177

Hôpital/Camp Kokolo : le Centre national de lutte contre le cancer recommande à la population un diagnostic précoce et un traitement adéquat

February 4, 2021

Le ministre de la santé, Eteni Longondo à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le cancerLe Centre national de lutte contre le cancer (CNLC) recommande à la population congolaise à se diagnostiquer précocement et à suivre un traitement adéquat pour lutter efficacement contre le cancer, une maladie qui constitue la première cause de mortalité dans le monde. C’est ce qu’a indiqué Bienvenue Lebweze, Directeur national du CNLC lors de son allocution, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le cancer. Cette cérémonie s’est déroulée ce jeudi 4 février à l’hôpital militaire du Camp Kokolo dans la commune de Bandalungwa en présence du ministre de la santé, Eteni Longondo, des partenaires techniques et financiers y compris plusieurs officiers de l’armée.

Le cancer ne cesse de causer des morts sur la planète. Il tue à petit feu. C’est là première cause de mortalité dans le monde bien avant les guerres et autres catastrophes naturelles voire le coronavirus. Le thème retenu en RDC pour célébrer cette journée est : « Je suis et je vais, ensemble, toutes nos actions sont importantes« .

Un rappel à l’ordre s’impose raison pour laquelle, le Directeur national du CNLC, Bienvenue Lebweze a saisi la balle au bond pour inviter tout le monde y compris la population lambda à se mutualiser en vue mener des actions communes contre ce fléau.

« Je formule les vœux de nous unir pour mener des actions communes selon la vision que prône la couverture santé universelle, le Programme national de santé 2019-2021 ainsi que le CNLC. J’en appelle à vous, responsable public, chers partenaires d’appui technique et financier du secteur de la santé, les membres de la Société Civile, professionnels de la santé et surtout les simples citoyens à mutualiser nos forces et actions au quotidien pour lutter contre ennemi invisible« , a-t-il interpellé tout un chacun.

Il a poursuivi a évoquant le bien fondé d’un diagnostic précoce couplé au traitement adéquat face à cette maladie guérissable.

« Il est connu environ 80 pourcent de cancers sont guérissables si le diagnostic est fait à un stade précoce suivi d’un traitement adéquat. Nous devons agir maintenant pour faire prendre conscience du danger que représente un cancer diagnostiqué tardivement qui va coûter cher à la communauté avec des dépenses astronomiques et très probablement la vie à la personne malade« , a martelé Bienvenue Lebweze.

Il a plaidé aussi pour la mise en place des stratégies pratiques, gage pour sauver de millions de vie.

« Mettons donc en place des stratégies pratiques en rapport avec la prévention, le dépistage, le diagnostic précis suivi d’une prise en charge thérapeutique adéquate pour espérer de sauver de millions de vie. Le CNC s’engage à travailler en étroite collaboration avec les programmes existants au sein du ministère de la santé impliqués dans la lutte contre le cancer entre autres le PNSR, le PEV, le PNLS…« , a affirmé ce professionnel de santé.

La RDC n’est pas restée indifférente de cette montée vertigineuse de nombre de malades souffrant de cancer.
A en croire, Eteni Longondo, le ministère de la santé se bat bec et ongle pour matérialiser la vision du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi en rapport à la couverture santé universelle.

LA VACCINATION CONTRE LE PAPILLOME VIRUS HUMAIN, LA CRÉATION DE LA BASE DE DONNÉES

Parmi les concrétisations, l’élaboration de la stratégie nationale de lutte contre le cancer du sein, du col de l’utérus ; la mise sur pied d’un cadre de concertation de lutte contre les deux types de cancer évoqués supra; l’intégration de la vaccination contre le papillome virus humain selon la recommandation de l’OMS.

Dans le lot, l’inauguration du centre de prise en charge de maladie de cancer par radiothérapie avec la prise en charge de certains malades venant de l’étranger.

Le ministre de tutelle a souligné également que le Gouvernement toujours dans le souci de mieux faire ne se pas limiter à ses réalisations.

« Nous venons encore de mettre en place le CNLC qui a, entre autres dans ses attributions de créer une base de données de cancer qui nous permettra d’adopter nos politiques et stratégies de suivre les malades en fonction des informations réelles de la République. Ce centre en collaboration avec des partenaires nous permettra de gérer efficacement les activités de lutte contre le cancer dans notre pays« .

UN PARTENARIAT CONCLU AVEC LA FIRME SUISSE ROCHE

Et de conclure:

« C’est ainsi que mon ministère vient de signer un partenariat avec une grande forme suisse Roche pour prendre en charge d’une manière gratuite environ 1000 malades souffrant du cancer dans notre pays. Ce nombre augmente selon chaque année les moyens qui s’était mis à notre disposition. Toujours dans le souci de renforcer la prise en charge de cancer dans notre pays, nous allons aussi organiser cette année des campagnes de sensibilisation et de diagnostic dans plusieurs sites« , a insisté Eteni Longondo.

C’est depuis le 4 février 2000 que la journée mondiale de lutte contre le cancer a été instaurée par l’OMS soit 21 ans. Actuellement, plus de 14 millions de nouveaux malades sont diagnostiqués annuellement et pour la seule région d’Afrique on dénombre 846.000 nouveaux cas pour l’année 2020. Le cancer du sein se place en tête, suivi de celui du col de l’utérus, de cancer de la prostate, de l’intestin.

Cette cérémonie a vu aussi l’ouverture des cliniques mobiles pour le dépistage.
Elle a connu la participation du médecin directeur de l’hôpital de référence du Camp Kokolo, le Général Denis Kikobya, des officiers généraux, des partenaires techniques et financiers, des représentants des Associations engagés dans la lutte contre le cancer ( ONG ASSICAS), le représentant de la firme Roche en RDC.

Gloire BATOMENE

L’article Hôpital/Camp Kokolo : le Centre national de lutte contre le cancer recommande à la population un diagnostic précoce et un traitement adéquat est apparu en premier sur Matininfos.NET – Information de la RDC en toute impartialité.

Source: Matininfos

Source : African Media Agency (AMA)

0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *