Call Us Now: (240) 429 2177

RDC : Le Front Commun pour le Congo, le début de la fin

December 20, 2020

FCCLa déchéance de Jeannine Mabunda du bureau de l’assemblée nationale est visiblement la goutte d eau qui a fait déborder la vase. Car après, les langues se sont déliées pour dénoncer la coordination du FCC menée dans partage par Néhémie Mwilanya.

Pour beaucoup, la gestion de Néhémie Mwilanya est a la limite despotique avec en toile de fond, le clientélisme, le nepostisme et autre favoritisme au détriment de ceux qui militent effectivement au sein du FCC.

Une gestion qui a crée plus de frustrés et aigris au lieu de véritables militants réunis autour d’ une vision, celle de Joseph Kabila, président honoraire de la RDC.

Le ton a été donné par les sénateurs. Sans mettre le gang, ces sénateurs ont demandé dans leur mémorandum, à changer le staff dirigeant du FCC.
On ne peut plus claire, l’Anadec, un des partis politiques du FCC va jusqu’à citer les noms de ceux qui doivent être écartés. Sans Surprise, Néhémie Mwilanya, Evariste Boshab, Adolphe Lumanu et Emmanuel Shadary sont sur la liste.

Pour beaucoup au FCC, ces quelques personnes ont pris en otage le sénateur à vie ainsi que tout le FCC.

Chose étonnante, le FCC n a aucune autre structure sinon la coordination gérée par Néhémie Mwilanya. Les soi disant communicateurs du FCC les sont de façades. La structure n existe pas en réalité. Les communicateurs du FCC se contentent de communiqués que donnent la coordination.

Pour le FCC, la mise à l’écart de ces caciques pourra sauver ce qui reste encore du FCC.
PB

L’article RDC : Le Front Commun pour le Congo, le début de la fin est apparu en premier sur Matininfos.NET – Information de la RDC en toute impartialité.

Source: Matininfos

Source : African Media Agency (AMA)

0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *