Call Us Now: (240) 429 2177

Quatre jours de vaccination contre la poliomyélite dans la région maritime du Togo

September 23, 2020

Une campagne de vaccination de riposte contre la poliomyélite dans huit (08) districts sanitaires des régions Lomé Commune et Maritime du 24 au 27 septembre prochain. L’information a été confirmée ce mardi à Lomé par Dr Josée APETSIANYI-NAYO, directrice régionale de la santé du Grand Lomé au cours d’un débriefing avec les professionnels des médias.

La campagne concerne les enfants de 0 à 5 ans. Quelques 1.200 agents vaccinateurs vont sillonner les maisons et lieux publics pour donner deux gouttes de vaccin contre la poliomyélite aux enfants de moins de 05 ans. Cette vaccination permet de renforcer l’immunité des enfants.

Pendant les 04 jours de campagne, les agents de santé vont également rechercher d’éventuels cas de Paralysie flasque aiguë (PFA) ; détecter les enfants de moins de 23 mois ainsi que les femmes enceintes non complètement vaccinées dans chaque ménage.

Le lancement de cette nouvelle campagne fait suite à la découverte de 08 nouveaux cas confirmés dans les districts du Golfe, Agoènyivé dans le Grand Lomé et Vo dans la région Maritime, en février dernier.

La stratégie du porte à porte sera la plus utilisée pendant cette campagne dans le respect des mesures de prévention contre la Covid 19.

Précisons que cette campagne bénéficie de l’appui financier de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et GAVI.

Provoquée par le poliovirus sauvage, la poliomyélite touche surtout les enfants, attaquant la moelle épinière et pouvant provoquer une paralysie irréversible. Elle était répandue dans le monde jusqu’à la découverte d’un vaccin dans les années 1950. Elle se transmet à l’homme par les selles lorsque l’on porte la main souillée à la bouche, par ingestion d’eau ou de nourriture contaminée par les selles.  Les signes de manifestations sont la fièvre, des troubles digestifs, des douleurs musculaires et la paralysie des membres en moins de 48 heures.

Briser le mur des rumeurs

Avec l’épidémie du nouveau Coronavirus (Covid 19), plusieurs types de rumeurs ont enflammé la toile surtout concernant le contenu du futur vaccin contre la pandémie. Les conséquences directes de ces rumeurs sont entre autres le refus et la réticence de se vacciner et faire vacciner les enfants. Même les vaccinations de routine n’ont pas été épargnées par les effets des rumeurs.

Face à cette résistance des familles de faire vacciner les enfants, Dr Josée APETSIANYI-NAYO estime que la finalité des vaccinations de routine, c’’est de renforcer l’immunité des enfants. Et il n’y a pas lieu de céder à la panique ou se fier aux rumeurs diffusées dans le public.

Elle invite les ménages à accueillir les agents vaccinateurs durant cette campagne. Elle a précisé qu’il ne s’agit pas d’une vaccination contre la Covid 19 mais plutôt la vaccination contre la poliomyélite.

Anderson AKUE

Source : African Media Agency (AMA)

0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *