Call Us Now: (240) 429 2177

ONU75: L’avenir que nous voulons, l’ONU dont nous avons besoin

September 23, 2020

Organisée au milieu de la pandémie COVID-19, la consultation mondiale de l’ONU révèle une demande forte pour une action globale sur les inégalités et le changement climatique, ainsi que pour plus de solidarité

NEW YORK, USA, Le 21 Septembre 2020, -/African Media Agency (AMA)/- En janvier 2020, les Nations Unies ont lancé une consultation mondiale pour marquer le 75e anniversaire de l’Organisation. À travers des sondages et des dialogues, l’ONU a interrogé les gens sur leurs espoirs et leurs craintes pour l’avenir. Cela a été l’effort le plus ambitieux de l’ONU à ce jour pour mesurer les sentiments et attentes de la coopération internationale et de l’ONU en particulier. Il s’agit également du plus grand sondage à ce jour sur les priorités à mettre en oeuvre pour se relever de la pandémie COVID-19.

Au 21 septembre 2020, plus d’un million de personnes de tous pays et de tous horizons ont participé aux dialogues et sondage. Leurs réponses fournissent des informations uniques sur ce que le public veut en cette période difficile pour le monde. Ils sont publiés aujourd’hui pour coïncider avec la commémoration officielle du 75 e anniversaire par l’Assemblée générale des Nations Unies , qui se tient sur le thème : « l’avenir que nous voulons, l’ONU dont nous avons besoin ». Les principaux résultats sont les suivants:

Priorités d’action
* Dans toutes les régions, âges et groupes sociaux, les répondants sont globalement unis au sujet de leurs priorités pour l’avenir.

* Au milieu de la crise actuelle du COVID-19, la priorité immédiate pour la plupart des répondants est un meilleur accès aux services de base – soins de santé, eau potable , assainissement et éducation , suivi d’une plus grande solidarité internationale et d’ un soutien accru aux personnes les plus durement touchées . Cela comprend la lutte contre les inégalités et la reconstruction d’une économie plus inclusive.

* En ce qui concerne l’avenir, les principales préoccupations sont la crise climatique et la destruction de notre environnement naturel. Les autres priorités sont : assurer un plus grand respect des droits de l’homme, régler les conflits, lutter contre la pauvreté et réduire la corruption.

Perceptions de l’ONU

* Plus de 87% des personnes interrogées estiment que la coopération mondiale est vitale pour relever les défis d’aujourd’hui et que la pandémie a rendu la coopération internationale plus urgente.

* Soixante-quinze ans après sa fondation, six répondants sur dix répondants estiment que l’ONU a rendu le monde meilleur. En ce qui concerne l’avenir, 74% considèrent l’ONU comme «essentielle» pour relever les défis de demain.

* Cependant, les répondants souhaitent que l’ONU change et innove : qu’elle soit plus inclusive de la diversité des acteurs au 21e siècle, et qu’elle soit plus transparente, responsable et efficace.

«Tout au long de cette année anniversaire, nous avons initié une conversation mondiale. Et les résultats sont frappants. Les gens voient grand – ils aspirent aussi très fortement a plus de coopération internationale et de solidarité mondiale. Le moment est venu de répondre à ces aspirations et de réaliser ces objectifs. En cette année du 75e anniversaire, nous sommes confrontés à notre propre moment de 1945. Nous devons rencontrer ce moment. Nous devons faire preuve d’une unité comme jamais auparavant pour surmonter l’urgence d’aujourd’hui, remettre le monde en mouvement, fonctionner et prospérer à nouveau, et défendre la vision de la Charte. »
– Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres

Rapport complet et dossier de presse: https://www.un.org/un75/presskit
Rejoignez la conversation : www.un75.online

Distribué par African Media Agency (AMA) pour UN75

Contexte
* En janvier 2020, le Secrétaire général de l’ONU a lancé l’initiative ONU75, non pas comme une célébration, mais comme la plus grande conversation au monde sur les défis mondiaux actuels, l’avenir que nous voulons, et les risques à craindre si les tendances actuelles se poursuivent.

* Le Secrétaire général voit l’initiative ONU75 comme une occasion pour l’ONU d’écouter les peuples et d’identifier leurs priorités et leurs suggestions pour une coopération mondiale renforcée. L ‘initiative ONU75 a été lancée pour mieux comprendre les espoirs et les craintes des gens pour l’avenir, invitant les gens du monde entier à imaginer l’avenir qu’ils veulent et à proposer des idées pour en faire une réalité, en construisant un monde meilleur et plus durable, pour tous.

* Grâce à des sondages formels et informels et à des dialogues organisés à travers le monde, l’exercice a eu pour but de faire le point sur les préoccupations mondiales et de recueillir les points de vue du monde entier sur le type de coopération mondiale nécessaire. Il visait également à réinventer le rôle que l’ONU pourrait jouer pour aider à relever nos défis mondiaux.

* Après que la pandémie ait rendu les rassemblements en personne difficiles dans de nombreuses régions du monde, l’initiative ONU75 a intensifié ses efforts pour atteindre les personnes en ligne via le sondage d’une minute et une présence plus accrues sur les réseaux médias sociaux, et en organisant les dialogues en ligne, lorsque cela était possible. En même temps, l’initiative a mis davantage d’emphase- et de ressources – sur les moyens d’atteindre ceux qui n’ont pas accès à Internet: en travaillant avec les bureaux des Nations Unies et d’autres partenaires sur le terrain, et par le biais de communications téléphoniques et SMS.

* En ajoutant des questions sur les moyens de mieux reconstruire le monde après la pandémie, l’initiative ONU75 est devenu le sondage mondial la plus vaste et diversifié à ce jour sur les priorités post-COVID.

* À ce jour, plus d’un million de personnes ont participé au sondage d’une minute dans tous les États membres et observateurs de l’ONU et plus de 1,000 dialogues ont eu lieu dans 82 pays à travers le monde. En outre, 50,000 personnes dans 50 pays ont participé à un sondage
indépendant réalisé par Edelman et le Pew Research Center, et une analyse par intelligence artificielle des médias sociaux et traditionnels a été menée dans 70 pays, ainsi que des analyses de la recherche universitaire dans toutes les régions.

* Ensemble, ils représentent la tentative la plus ambitieuse de l’ONU d’entreprendre un examen objectif de l’opinion publique mondiale, et d’entendre les voix de « nous les peuples » sur les priorités et solutions aux défis mondiaux, tout en en offrant des perspectives uniques sur « l’avenir que nous voulons et l’ONU dont nous avons besoin ».

Source : African Media Agency (AMA)

L’article ONU75: L’avenir que nous voulons, l’ONU dont nous avons besoin est apparu en premier sur Capsud.net – Une information riche et complète sur la RD Congo.

Source : African Media Agency (AMA)

0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *