Malgré son malaise, Léandre Nzue toujours gardé à vue à l’hôpital militaire de Libreville

On en sait un peu plus sur les circonstances du malaise du maire de Libreville qui avait rendez-vous lundi au palais de justice. Léandre Nzue aurait ainsi eu son malaise dans les couloirs du tribunal alors qu’il se rendait dans le bureau de la juge du tribunal spécial qui devait l’interroger. Une affaire de corruption présumée dans laquelle le maire tremperait ainsi que deux autres de ses collaborateurs municipaux, également interrogés hier. Malgré son transfert hier après-midi à l’hôpital militaire (…)


Société

/
,

Source : African Media Agency (AMA)

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button