Call Us Now: (240) 429 2177

Le chef des forces américaines en Afrique à Alger

September 25, 2020

Pour cette première visite en Algérie d’un commandant de l’Africom depuis 2018, le général Townsend était accompagné de membres de l’ambassade américaine en Algérie. La teneur des échanges avec le président Abdelmadjid Tebboune n’a pas été communiquée. À noter que le gradé de haut rang américain a également eu des entretiens avec le chef d’état-major de l’armée algérienne, le général Saïd Chengriha ainsi qu’avec le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum.

Lire aussi Le Sahel face à la valse-hésitation américaine

Un partenariat tissé dans la lutte contre le terrorisme

« Nous avons beaucoup à apprendre et à partager les uns avec les autres. Renforcer cette relation est très important pour nous », a expliqué le chef de l’Africom, cité dans un communiqué de l’ambassade des États-Unis en Algérie. « L’Algérie est un partenaire engagé dans la lutte contre le terrorisme. Affaiblir les organisations extrémistes violentes, les activités malveillantes et renforcer la stabilité régionale est une nécessité mutuelle », a plaidé le général Townsend. L’Algérie, qui craint les risques d’instabilité à ses frontières, s’efforce de réactiver son rôle sur la scène diplomatique régionale et tente d’endosser un rôle de médiateur dans les crises en Libye et au Mali.

Lire aussi Libye : le chef du commandement militaire américain en Afrique à Tripoli

Source : African Media Agency (AMA)

0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *