Call Us Now: (240) 429 2177

Nomination Au Poste De Directeur De L’unité De Vérification De La Conformité Et De La Médiation (Crmu/Bcrm)

August 23, 2020

DIRECTEUR DE L’UNITÉ DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE LA MÉDIATION (CRMU/BCRM)

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, le 21 Août 2020,-/African Media Agency (AMA)/- Le Groupe de la Banque africaine de développement a le plaisir d’annoncer la nomination de M. David J. Simpson au poste de Directeur de l’Unité de vérification de la conformité et de la médiation (CRMU/BCRM), à compter du 1er septembre 2020. 

De nationalité canadienne, M. David J. Simpson apporte à la Banque une expérience de plus de vingt-cinq ans dans des domaines variés tels que les innovations en matière de responsabilisation, la gouvernance collaborative, les mécanismes de règlement des griefs, les normes de durabilité, l’engagement des parties prenantes et l’audit et l’assurance de la conformité sociale, acquise auprès d’organisations du secteur public, du secteur privé et de la société civile. 

Chef par intérim du Mécanisme de conformité des projets de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et Conseiller auprès du Réseau du Mécanisme indépendant de responsabilisation (IAM) au nom du Panel d’inspection de la Banque mondiale, du Bureau du Conseiller/Médiateur en matière de conformité (CAO), du Mécanisme indépendant de consultation et d’investigation de la BID (MICI) et du Mécanisme de traitement des plaintes de la Banque européenne d’investissement, David a contribué à jeter les bases d’une série de lignes directrices en matière de «pratiques exemplaires » pour les fonctions de traitement des plaintes et de résolution des conflits au sein des institutions financières internationales. 

M. David J. Simpson est l’ancien Directeur chargé des normes de durabilité du groupe de réflexion international à but non lucratif, Accountability. À ce titre, il a supervisé l’élaboration des normes d’engagement des parties prenantes.

AA1000. Il a joué un rôle actif au sein de la Global Reporting Initiative (GRI), de l’International Integrated Reporting Council (IIRC) et de Social Value International dont il a été le Président du Comité d’assurance de l’impact social. Il a également officié en tant qu’expert au sein du Groupe de travail international qui a publié les normes d’orientation ISO 26000 en matière de responsabilité sociale et les normes de certification ISO 37001 concernant les systèmes de gestion anti-corruption. 

David a organisé des séminaires en collaboration avec les Nations Unies et a enseigné à l’Université de Toronto, l’Université de McMaster, l’Université York, ainsi qu’à la Saïd Business School de l’Université d’Oxford et à l’Université de Cambridge dans le cadre du Programme for Sustainability Leadership. Il a également animé plusieurs séminaires et ateliers pour la promotion des sauvegardes environnementales, sociales et de gouvernance à travers le monde, notamment en Éthiopie, au Kenya, au Mozambique, en Tanzanie et en Zambie. 

Ancien Administrateur du Canadian Centre for Ethics & Corporate Policy, David était auparavant Conseiller auprès du gouvernement canadien en matière d’éthique et de valeurs dans le secteur public et a contribué à la mise en place du Bureau du Conseiller en Responsabilité sociale d’entreprise (RSE) pour l’industrie extractive du Canada, chargé de l’élaboration de règles de procédure pour les mécanismes de résolution des conflits. Plus récemment, il a joué le rôle de conseiller auprès du gouvernement du Mozambique pour l’élaboration d’un cadre national en matière de RSE qui fixe les conditions de l’engagement entre le gouvernement, la société civile et les entreprises du secteur extractif. Il a également mené à bien des projets avec Transparency International, l’Agence allemande de développement (GIZ) et les Principes pour l’investissement responsable des Nations Unies dans le cadre de la mise en oeuvre des Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme. 

“La Banque africaine de développement a fait des progrès significatifs en consolidant sa place de partenaire de confiance pour le développement de ses pays membres régionaux et a contribué de manière significative à stimuler le développement économique durable et le progrès social en Afrique ces dernières années. Le Président Adesina et le Conseil d’administration ont défini une vision passionnante et audacieuse pour l’avenir de la Banque, et je me réjouis à la perspective de contribuer à cette vision et de refléter le principe de la responsabilité des citoyens dans tout ce que nous faisons pour nous assurer que les citoyens et les communautés ont leur mot à dire dans leur propre développement”, a déclaré M. Simpson à sa nomination. 

David est titulaire d’un Master en développement international, social et économique de la Norman Paterson School of International Affairs de l’Université de Carleton. Il parle anglais, français et espagnol.

Évoquant cette nomination, M. Akinwumi Adesina, Président de la Banque africaine de développement a déclaré : « David est un professionnel innovant, polyvalent et axé sur les résultats, justifiant d’une vaste expérience en matière de développement durable, d’engagement des parties prenantes, d’éthique et de responsabilisation. Son expérience et ses compétences permettront de renforcer davantage le Mécanisme indépendant d’inspection et le cadre de responsabilisation de la Banque au moment où nous intensifions nos engagements en Afrique et à travers le monde ».

Distribué par African Media Agency (AMA) pour La Banque Africaine de Développement.

Source : African Media Agency (AMA)

L’article Nomination Au Poste De Directeur De L’unité De Vérification De La Conformité Et De La Médiation (Crmu/Bcrm) est apparu en premier sur Capsud.net – Une information riche et complète sur la RD Congo.

Source : African Media Agency (AMA)

0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *