Call Us Now: (240) 429 2177

Les ventes en lignes sont plus productives

August 24, 2020

Wall Street a débuté la semaine sur une note en retard de publications des résultats du deuxième trimestre. On retient une hausse de 8,5% des bénéfices d’exploitation de Walmart qui affiche le doublement de ses ventes en ligne ; Même son de cloche chez Target. Ses bénéfices ont doublé et ses ventes en ligne ont triplé.

Ces résultats trimestriels sont meilleurs que prévus en raison non seulement des chèques de soutien à la consommation envoyés aux Américains pendant le confinement général mais aussi  du fait que les Américains qui n’ont pas pu voyager en ce moment-là, ont dû allouer une partie de leur budget aux achats dans les magasins des géants de la distribution comme Walmart et Target.

Revenant au présent, l’indice des valeurs technologiques, le Nasdaq a établi 4 records pour finir à 11312 points ; tiré par Apple, Microsoft, Sisco ou encore INTEL.

INTEL a annoncé son projet de rachat de ses actions de l’ordre de $10 milliards. Apple lui voit sa capitalisation boursière franchir la barre des $2000 milliards.

De son côté, l’indice des valeurs industrielles, le Dow Jones reste pratiquement inchangé à 27931.

En début de semaine, l’indice de production manufacturière dans la région de New-York au mois d’août a signalé un essoufflement de la reprise de l’économie américaine depuis la fin du mois de juin.

En outre, le  chiffre hebdomadaire du nombre des nouvelles inscriptions à l’indemnisation chômage aux États-Unis, après deux semaines de baisse est repassé au-dessus de 1 millions. Mais le nombre de chômeurs indemnisés reste en dessous des 15 millions.

Un essoufflement de l’économie américaine qui s’explique par le retard de l’adoption au Congrès américain du nouveau plan de soutien à l’économie américaine et la crainte de la perte de la majorité républicaine au sénat en Novembre en cas de défaite du Président Donald TRUMP aux Élections présidentielles.

Toutefois fois vendredi une surprise. La publication de l’indice composite avancé calculé par  NYSE market montre un rythme de croissance l’économie aux États Unis au mois d’août jamais vu depuis mars 2020.

Plutôt dans la semaine, l’indice de confiance des professionnels de la construction résidentielle prédisait cette nouvelle tendance. La hausse de la demande résidentielle s’explique non seulement par les faibles taux d’intérêt hypothécaires mais aussi du fait du développement actuel du télétravail qui suscite le goût de résider en banlieue dans des maisons individuelles loin des grandes villes peuplées.

Par ailleurs Tesla, le constructeur automobile électrique est à la fête suite à l’annonce de la multiplication de ses actions dans la proportion 1 pour 5.

Sur le marché des changes, le dollar avait continué sa chute au début de la semaine face à un panier de grandes  devises avant de remonter en fin de semaine.

L’Euro est remonté à $1,1941 avant de décrocher à $1,1785. L’or dans le rôle de valeur refuge a encore dépassé les $2000 l’once avant de replier à moins de $1935.

Sur le marché du pétrole, le baril du pétrole brut américain a fluctué entre $ 41 et $43 et ceci  autour de son état stationnaire des $42.

Sur les autres marchés des matières premières, à la clôture le vendredi :

Le contrat de coton cède 0,4% ; le café arrache 0,7% ; le cacao grappille 0,4%.

Bon dimanche en particulier au PDG du groupe AGROFOOD depuis  NOTSE TODOME, Mr Edwards Teddy MENSAH et à son personnel.

AKAKPO Yawovi, Me Es Sciences Économiques.

Source : African Media Agency (AMA)

0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *