Des agents licenciés de l’AGP 3 ans plus tôt, sur le pied de guerre devant le Trésor public

Licenciés depuis le 27 décembre 2017, les anciens agents de l’Agence gabonaise de presse (AGP) ont décidé de faire le piquet devant les locaux du Trésor public à Libreville dès ce lundi. Ils entendent ainsi manifester jusqu’au paiement de leurs droits dont 7 mois de salaires impayés avant leur éviction de l’agence publique de presse.

Et pourtant, depuis leur licenciement décidé par les autorités gabonaises, les autorités avaient promis de solder le compte dû à ses employés mis au chômage par (…)


Société

/

Source : African Media Agency (AMA)

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button