Call Us Now: (240) 429 2177

Covid-19 au Togo : PAFED aux côtés des femmes de la Région Centrale pour réduire leur vulnérabilité

August 28, 2020

C’est à travers des activités de sensibilisation des populations et surtout des femmes de la région centrale sur le respect des mesures barrières que l’ONG Programme d’Appui à la Femme et à l’Enfance Déshéritée (PAFED) a investi le terrain du 11 au 13 août dernier. Une action couplée de distribution des kits  alimentaires (riz , d’huile ,de tomate, des pâtes alimentaire et du  maïs) aux femmes vulnérables et des kits d’hygiène et santé (serviette hygiénique) aux filles vulnérables des cinq préfectures de Tchaoudjo notamment les localités de Tchalo, Koumoniadè, Aléhéridè, Agoulou et Sokodé.

Cette action vise selon la Directrice Exécutive de PAFED Françoise Mayi Gnofam à « amener les populations de la région centrale à renforcer l’observance des mesures barrières contre la Covid -19 et à amener les femmes et les filles vulnérables à faire face à la pandémie« .

Les actions de PAFED contribueront à « la réduction du risque de propagation de la pandémie à travers la sensibilisation des communautés surtout les femmes et à renforcer la résilience des femmes face à l’impact de la Covid -19 et protéger les filles  contre les infections dans la région centrale« , nous a confié M. Gnofam.

Après avoir entrepris plusieurs actions en faveur des communautés à travers la sensibilisation, l’appui dans le montage des dispositifs de lavage des mains, la distribution de gels hydroalcoliques PAFED poursuit ses actions sur le terrain. L’organisation est soutenue dans cette initiative par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Un soutien que salue la Prédidente du conseil d’adminisatration (PCA), Mme Aimée AYINDO. Pour elle, cet appui du PNUD « soulager les peines des populations vulnérables encore plus fragilisées par la pandémie du covid-19, tout en renforçant les sensibilisations sur le respect des mesures barrières et sur les violences de tous genres que subissent les femmes et les jeunes filles, violences qui pourraient être exacerbées par la situation de crise sanitaire que nous vivons« .

Le Maire de la commune de Tchaoudjo 1, M. Korodowou AHINI a quant à lui salué l’initiative de PAFED et à encourager les responsable de l’ONG à aller de l’avant dans leur différentes initiatives. Il a remercier le PNUD pour son appui et a rappelé aux populations que la Covid-19 est “encore présente dans notre pays et continue par faire des victimes. Il y a quelques jours de nouveaux cas de contamination ont été enregistrés dans notre préfecture, ici à Tchaoudjo”. M. Korodowou AHINI à profité de cette occasion pour rappeler quelques gestes barrières et a prié les femmes d’être des relais de PAFED et du gouvernement dans leur milieu respectif pour le respect des dispositions afin de réduire l’avancée de la pandémie dans la préfecture et au Togo.

Source : African Media Agency (AMA)

0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *