Coup d’Etat au Gabon : quand la France volait au secours de son « ami » Léon Mba renversé

La gouvernance du premier président du Gabon, Léon Gabriel Mba Minko, n’a pas du tout été un long fleuve tranquille. Face à l’emprisonnement systématique de ses opposants et ses nombreuses actions totalitaires, Léon Mba Minko sera renversé en février 1964 par l’armée gabonaise, 3 ans après son accession à l’indépendance. Un coup d’Etat sans effusion de sang jusqu’à interventionnisme de l’armée française, venue au secours de son « ami » président renversé. Retour sur l’une des pages sombres de notre histoire (…)


Fragments d’histoire

/

Source : African Media Agency (AMA)

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button