Call Us Now: (240) 429 2177

Sueur froide pour le Dow Jones dans la semaine du 06 au 10 juillet

July 15, 2020

L’indice des valeurs industrielles, le Dow Jones recule de 28827 à 26075 points de quoi donner une sueur froide aux traders.

L’indice des valeurs technologiques, le Nasdaq a, quant à lui, établi 4 nouveaux records et fini à 10617 points.

Wall Street est sous l’influence de deux tendances.

La première tendance favorable résulte du déconfinement général. Elle rassure les investisseurs et est basée sur la conviction que le nombre de morts par le covid-19 est en régression, que les mesures de distanciation physique sont mieux respectées, que les perspectives de mise au point de vaccins contre la contagion sont encourageantes, que la Maison Blanche et le Congrès américain vont bientôt adopter un nouveau plan budgétaire massif en aides aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités locales.

Cette tendance euphorique chez les investisseurs se conforte par les données macroéconomiques.

L’indice ISM des services supérieur à 50 confirme le retour général de l’expansion aux États Unis au mois de juin. L’indice passe de 45,4 à 57,1. Ce qui dépasse largement les anticipations.

L’indice des prix à la production aux États Unis au mois de juin grimpe de 0,3%. C’est la plus forte hausse depuis le mois de janvier 2020. Néanmoins l’on craint une spirale déflationniste si la reprise économique est remise en cause par un éventuel reconfinement.

Parmi les valeurs industrielles qui tirent la côte vers le haut :

Uber qui augmente de 6%. Le leader de la réservation de voiture avec chauffeur a racheté pour $3 milliards Postmates, la société de livraison de repas de restaurant.

De même la valeur de National General Insurance augmente de 65%. La société a été rachetée pour $4 milliards par une autre qui souhaite augmenter son portefeuille dans l’assurance automobile.

Les valeurs technologiques sont aussi en hausse comme Apple, Microsoft, Facebook  ou encore Netflix.

Twitter par exemple a connu une belle hausse. Le site de microblogging a laissé filer qu’il recrute une équipe pour mettre au point un service payant par abonnement.

On enregistre aussi une hausse  de la valeur de Guilea sciences. La société californienne de la biotechnologie a rendu compte d’un nouveau test qui semble établir l’efficacité de son médicament la remdevisir pour réduire le risque de mort par le covid-19.

La seconde tendance naissante est l’envolée du nombre de morts victimes du covid-19 qui a amené à la fermeture des bars, parcs et restaurants  dans les Etats du Sud comme la Californie, le Texas et la Floride. Si ces Etats déjà acculés devraient être obligés à décréter à nouveau le confinement général, cela porterait un coup dur à reprise de l’activité économique.

Pour le moment, les valeurs de l’aéronautique comme Boeing sont durement touchées.

De même les valeurs liées aux voyages affaires et au tourisme comme celles des compagnies aériennes notamment America Airlines, United Airlines, Southeast.

L’inconnu à ce jour, c’est l’impact de cette nouvelle tendance défavorable qui sera mesuré certainement par les chiffres de la fin du mois de juillet.

Surtout sur le marché de l’emploi. Pour la 14eme semaine consécutive on note une baisse du nombre de nouvelles inscriptions à l’indemnisation chômage. Mais à un rythme moins que prévu.  Cela porte à plus de 18 millions d’Américains qui continuent de bénéficier de l’indemnité chômage.

Sur marché du pétrole américain, le light sweet crude oil se stabilise autour de $40 le baril.

Sur marché des changes, l’Euro s’apprécie et remonte à $1,1301.

Sur les autres marchés des matières premières :

On enregistre une hausse des valeurs du cacao et du coton. Par contre celle du café a perdu du terrain et a reculé de  1,4% le vendredi.

Justin AKAKPO, Maître ès Sciences économiques.

Source : African Media Agency (AMA)

0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *