Call Us Now: (240) 429 2177

Présidentielles au Niger : Le compte à rebours a commencé pour Mohamed Bazoum

July 1, 2020

Mohamed Bazoum a quitté le gouvernement nigérien ce lundi 29 juin à la suite d’un léger remaniement. Le désormais ministre de l’Intérieur et candidat du parti au pouvoir va se consacrer à préparer sa campagne. Le compte à rebours a commencé pour le candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS).

Revigoré par l’adage populaire « Qui veut aller loin ménage sa monture », le patron du parti au pouvoir Mohamed Bazoum se rend disponible pour les élections présidentielles dont le premier tour est fixé au 27 décembre. A moins de six mois des élections, il devra visiter une grande partie des 266 communes du pays et mener une opération de charme à l’endroit de la diaspora nigérienne qui a son mot à dire dans cette compétition. Un parcours qui ne sera pas de tout repos pour le candidat du PNDS.

Mohamed Bazoum pourra toutefois bénéficier des acquis et de l’héritage de son mentor le président Mahamadou Issifou.

Des promesses porteuses d’espoir

Mohamed Bazoum et son écurie sont en pré-campagne depuis de longs mois. Des visites de terrain, des rencontres avec les communautés à la base sont effectuées pour actualiser les besoins des populations. Ils travaillent sans relâche sur les différents aspects pour finaliser un projet de société devant contribuer au bien-être du nigérien.

L’inclusion, l’autonomisation, la bonne gouvernance, le terrorisme et le développement du monde rural sont les futures promesses de campagne du candidat Mohamed Bazoum. A bien des égards, ces promesses sont porteuses d’espoir et contribuer à l’amélioration de l’image du Niger au plan international.

Selon nos confrères de Jeune Afrique, plusieurs acteurs sont impliqués dans le travail de fourmi qui se fait par le candidat du PNDS. On y retrouve le présidium du PNDS et ses responsables régionaux, l’Organisation de la jeunesse Tarayya, et la patronne de l’Organisation des femmes Tarayya.

Anderson AKUE

Source : African Media Agency (AMA)

0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *