Call Us Now: (240) 429 2177

Pour un environnement sain autour du 4ème lac de Lomé, l’ONG ACOMB en mode sensibilisation

July 23, 2020

Entretien et nettoyage des abords du lac, interdiction de déféquer dans le lac, technique de désherbage idoine aux alentours du lac, gestion efficiente des caniveaux, etc sont entre autres messages que l’ONG Association pour l’auto promotion des Communautés de Base (ACOMB) adresse aux populations riveraines du 4ème lac de Lomé en vue de préserver le cadre de vie sain et pour gestion efficace de cet ouvrage public.

A trois semaines de la réception définitive des travaux d’aménagement du 4ème lac de Lomé, les membres de l’ONG ACOMB mènent une action de sensibilisation de proximité dans les quartiers d’Akodessewa, Anfamé et Zorro bar. Cette action vise à développer le sens de la responsabilité des populations bénéficiaires de l’ouvrage pour non seulement maintenir le cadre de vie sain mais aussi de lutter contre les inondations en saison pluvieuse.

Pour joindre l’acte à la parole, l’ONG ACOMB a participé à des opérations de nettoyage et désherbage tout autour du 4ème lac avec le soutien des populations et des agents de la mairie du golfe 1 pour donner le bon exemple.

Selon Pius Kougblénou, directeur exécutif de l’ONG ACOMBE, la meilleure façon de maintenir l’environnement propre passe par la conscientisation des populations sur le rôle qu’elles doivent jouer dans ce sens.

Il a précisé qu’après la réception définitive, certaines interventions vont nécessiter l’expertise des entreprises de travaux publics et vont coûter cher pour la communauté. D’où l’importance d’adopter des comportements citoyens et responsables pour la préservation des ouvrages.

M. Kougblénou envisage mener un plaidoyer pour équiper les abords du 4ème lac de poubelles publiques.

Précisons que la construction du 4ème lac de Lomé a été rendue possible grâce à la collaboration entre le Togo et l’Union Européenne. Le coût total s’élève à 36 milliards de francs dont une contribution de l’UE à hauteur de 24 milliards à travers l’Agence Française de développement (AFD). Les travaux ont été exécutés par les groupes Eiffage et GER.

ACOMB travaille dans trois domaines clés à savoir la Gouvernance des collectivités locales (Gouvernance du secteur extractif, gouvernance du Processus électoral et le mécanisme africain d’évaluation), la Santé ou l’Assainissement, et la Gestion de l’Environnement.

Anderson AKUE

Source : African Media Agency (AMA)

0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *