Barrage de la Renaissance : l’Éthiopie reste ferme sur son calendrier

Alors qu’aucun accord n’a pas pu être trouvé entre Le Caire, Karthoum et Addis-Abeba, le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, a réitéré son intention de remplir l’énorme barrage construit sur le Nil dès le mois de juillet. Source: Jeune Afrique

Source : African Media Agency (AMA)

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button