Call Us Now: (240) 429 2177

RÉGION DE KIDAL : RENFORCER LES CAPACITÉS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE ET DES LEADERS TRADITIONNELS POUR DES ÉLECTIONS APAISÉES

March 10, 2020

La MINUSMA à Kidal, à travers sa Division des Affaires civiles, a lancé une série de sessions de formation et de sensibilisation dans les localités de Tessalit, Anéfis et Kidal pour des élections apaisées et la résolution pacifique des conflits.

La première étape de ces activités s’est ouverte à Tessalit, le jeudi 27 février dernier en présence des membres de la société civile et des leaders traditionnels. Awa Faye de la Division des Affaires civiles du bureau régional a présenté à l’assistance deux modules. Le premier était axé sur la prévention et la gestion des conflits et le second sur la cohésion sociale. Dans son exposé, Awa Faye a mis l’accent sur la promotion des méthodes locales de résolution de conflits. « Il est nécessaire de doter les acteurs de la société civile d’outils leur permettant de sensibiliser les communautés sur les méthodes pacifiques de résolutions des conflits mais aussi sur la nécessité de préserver la cohésion sociale surtout en période pré-électorale, » a-t-elle expliqué à l’issue de son exposé. Les thèmes développés à Tessalit ont aussi fait l’objet d’une présentation à Anéfis par Badi Ag Elher et Sidarmare Ag Argaba tous deux de la Division des affaires civiles.

Dans la ville de Kidal le 2 mars, le chef de la section des Affaires civiles au bureau régional de Kidal, John Kahuya, a expliqué aux principaux acteurs de la société civile, le rôle qui doit être le leur au sein des communautés pour diminuer ou éradiquer les conflits post électoraux. En effet au cours des différents débats qui ont suivi les exposés, les participants ont fait ressortir un certain nombre de causes qui selon eux, sont à l’origine des tensions électorales.   

Le vice-président de la société civile de Tessalit Awnaf Ag Saya a salué cette initiative de la MINUSMA. « Je suis très heureux que la MINUSMA se déplace ici pour informer et sensibiliser sur la cohésion sociale et la résolution des conflits avant, pendant et après les élections, » a-t-il déclaré avant d’ajouter « l’élection n’est qu’une compétition et que le meilleur gagne. Tout le rôle de la société civile et d’amener les acteurs à rester toujours unis après ». 

Cette série d’activités de renforcement des capacités des acteurs locaux s’inscrit dans le cadre de la réponse et de la stratégie de la MINUSMA pour la tenue d’élections apaisées dans la région de Kidal. La dernière étape de la sensibilisation aura lieu dans la localité d’Aguelhok les 10 et 11 mars prochain.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour la MINUSMA.

Source : African Media Agency (AMA)

0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *